Back to normal 14

Un bodybuilder 5

Tout le monde s’est tourné vers moi, j’ai compris le message et j’ai saisi le panier à provisions. Au fond j’étais coupable d’avoir signé le bon de réception et j’étais censé être l’ami de Jacky. Je suis monté en même temps que Suzanne, la jeune maman du 5ème, celle au landau (et au bébé qui va dedans), celle qui a dit à son mari que j’étais l’amant du bodybuilder. Comme elle fait souvent une petite halte au second pour papoter avec moi et qu’ensuite je lui porte son bébé jusqu’au 5ème et qu’elle m’offre un café, et que je la regarde déballer ses courses tout en faisant guiliguili au petit monstre (il ressemble au père) et que je lui invente des détails amusants tirés de ma thèse hypothétique sur la masculinité au Sud Marocain sous le protectorat du Glaoui (pour ceux qui l’ignoreraient encore le Glaoui était le pacha de Marrakech), et qu’elle les raconte à son mari (faut bien se dire quelque chose) elle n’a même pas besoin de les assortir d’un mensonge pour éviter une crise de jalousie. Il le déduit lui-même : faut être pédé pour s’intéresser à ça. La vérité c’est que Suzanne et moi, on se marre bien ensemble et qu’être une jeune maman qui attend le retour de son spécialiste en résistance des matériaux, c’est parfois longuet. Un jour, il est rentré plus tôt que ce que ses importantes responsabilités de jeune ingénieur ambitieux réclament, j’étais chez lui, bébé sur les bras pendant que Suzanne préparait le quinoa aux graines de potiron, en m’expliquant qu’elle avait hâte de reprendre le boulot. Sans s’intéresser à ce que disait sa femme il s’est servi un gin-tonic, la boisson des cadres énergiques qui rentrent chez eux, il m’a, sans m’en proposer (je parle du gin) détaillé de but en blanc, le fonctionnement du landau, un Stomp V4 Edition spéciale avec Base Isofix, un système de voyage tout en un avec une nacelle à la matelassure rembourrée et des poignées en cuir. C’est pourquoi il ne faut pas dire poussette mais landau. -Tu comprends ? design et qualité !

Comme on a le même âge et qu’il a fait une grande école dont j’ignore tout, il a la bienveillance de me tutoyer quand il boit son gin.

C’est pour ça qu’en arrivant à l’appart de Jacky, avec son panier à provision et en le regardant déballer la BH TT4 multiposte arrivée en pièces détachées, j’ai compris que je tenais ma revanche.

-Mon vieux Jacky, lui dis-je devant son air accablé par l’ampleur inattendue de la tâche, je sais qui va t’aider à installer tout ça !