DAVID BISMUTH 12 AVRIL 19H30

De retour de New-York, où il vient de jouer à Carnegie Hall en mars, David Bismuth nous fait l’honneur d’ouvrir la saison de concert des Rencontres d’Orion.

En mai 2018 à Orion David Bismuth nous avait ébloui avec un programme intitulé Beethoven et ses maîtres. Nous sommes heureux qu’il revienne.

Programme: 

L’esprit français – héritages et inspirations 

François Couperin (1668-1733) 

Barricades mystérieuses 

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)  

Le rappel des oiseaux, 

Les Sauvages, 

Tendres plaintes, 

L’Égyptienne, 

Gavotte et 6 doubles 

César Franck (1822-1890)

Prélude, Fugue et variation en si mineur

Camille Saint-Saëns (1835-1921)

3 Études :

Pour la main gauche op. 135 n4 

Pour l’indépendance des doigts Op52 n2 

Allegro Appassionato Op 70 

Claude Debussy  (1862-1918) 

Suite pour le piano, Prélude, Sarabande, Toccata. 

David Bismuth

Désigné par le magazine Pianiste comme l’un des dix pianistes français les plus doués de sa génération, David Bismuth est salué par la critique pour son jeu lumineux et profond, où se conjuguent science de l’architecture et poésie du timbre. La discographie de David Bismuth est aujourd’hui riche de nombreux enregistrements de musique française avec notamment plusieurs mises en miroirs de compositeurs tels César Franck/ Gabriel Fauré, Debussy/ Paul Dukas, ou encore Rachmaninov et Camille Saint-Saëns. 

Inspiré par les thèmes de l’héritage musical et de la filiation, citons également l’enregistrement B.A.C.H.ianas & Transcriptions ( »ffff » de Télérama), l’album Bach Père et Fils (Pianiste « Maestro ») et plus récemment le CD « Beethoven et ses maîtres » ( »ffff » de Télérama). 

En 2020, David Bismuth a célébré les 250 ans de la naissance de Beethoven notamment à la Philharmonie de Paris (Concerto n.1), à la Salle Gaveau (Concerto.4), à la Folle Journée de Nantes, ainsi qu’avec les solistes de l’Orchestre de Monte-Carlo. Il s’est également produit Salle Tchaïkovski à Moscou, avec les Moscow Soloists dirigés par Yuri Bashmet. 

Initialement formé au Conservatoire de Nice dans la classe de Catherine Collard, David Bismuth a intégré dès l’âge de 14 ans le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont il est diplômé dans la classe de Brigitte Engerer. Il s’est ensuite perfectionné _auprès de Monique Deschaussées, héritière d’Alfred Cortot, dont les ouvrages sur la technique pianistique et le rapport entre le corps et l’instrument l’ont beaucoup influencé. Au début des années 2000, sa rencontre avec Maria João Pires, lors d’un workshop organisé chez elle au Portugal, a été déterminante, tant d’un point de vue artistique qu’humain. Les deux artistes ont eu depuis l’occasion de se produire ensemble à quatre mains et à deux pianos, notamment avec l’Orchestre de Paris dans le Concerto à 2 pianos de Mozart. David Bismuth a également participé à de nombreux festivals : La Roque d’Anthéron, Radio France – Montpellier, Piano aux Jacobins, Nohant Festival Chopin, La Chaise Dieu, Colmar, Saintes, Menton, Piano à Lyon, L’Esprit du piano à _Bordeaux, La Folle Journée (Nantes et Varsovie), le Gstaad Menuhin Festival, le BBC Hay Festival, le Palazzetto Bru Zane à Venise et à Rome (Villa Medici), les Flagey Piano Days à Bruxelles.